Il y aura presque 1 an .. je vous parlais à mots cachés sans trop en dire de ma soeurette
Depuis 4 ans maintenant , elle souffre de Surdité sévère ... arrivé brutalement sans savoir POURQUOI !!!

Samedi  21 novembre
Pour l'émission "Reportage" à 13h40 sur TF1
Elle s'exprime sur sa surdité , ce qui a changé dans sa vie depuis , la relation aux autres , comment elle le vit au jour le jour ...
Je la connais ... elle ne baissera JAMAIS les bras .. et rien que pour ça je suis extrèmement fière d'elle ...
Ceux qui la connaissent , savent qu'avec un caractère aussi extraverti que le sien ... l'aide chaque jour ...
Et pourtant pendant de longs mois , il fut difficile de communiquer avec elle
tenter de la rassurer , lui dire qu'on est là pour elle , pour la soutenir ...
son "silence" était parfois tellement lourd ...
Pourtant , je sais qu'il fallait ce temps pour elle ,avancer et tenter d'apprendre à vivre "avec"
Sache Soeurette ... que je suis toujours là ... tout près !

Le texte qui suit pourra vous renseigner un peu , si vous n'avez pas le temps de regarder le reportage sur Tf1 Samedi .
C'est un email qu'elle a envoyé au journal local de ma région pour parler de la surdité ...
dire , témoigner pour essayer de faire avancer les choses ...

*********

EDIT de samedi soir !

merci infiniment à toutes celles qui ont laissé un commentaire !
je sais que Charlotte les aura lus ...
Déjà hier elle m'avait demandé si elle pouvait répondre à chacune d'entre vous ...
Je pense qu'elle le fera dans les jours qui viennent , ne vous étonnez pas !
Je suis persuadée que tous ces magnifiques marques d'attention et de témoignage seront d'un soutien énorme pour elle ...
MERCiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

J'ai effectivement témoigné dans un reportage qui s'intitule : "sourd, et
alors ?" de Laurent Fléchaire et François Borde.
3 portraits de femme sourdes ou malentendante qui évoquent les moyens de
communication dans le monde actuel... j'ai accepté de participer
encouragée par mon orthophoniste, qui me trouve plutôt "positive" et un
bon exemple à suivre pour toutes les personnes confrontées à ce handicap,
et ainsi me faire l'ambassadrice de plus de 5 millions de personnes
atteintes de surdité en France, vous pouvez vérifier l'info, ce chiffre
étant assez surprenant !
Parce que la surdité est un handicap invisible, tous les jours je suis
obligée de le "prouver"; c'est difficile, puisqu'une fois appareillée,
chacun pourrait croire que mes prothèses me redonnent l'entière
audition... pas si simple, je suis sourde "sévère"; c'est comme celui qui
s'aide d'une canne pour marcher, ne peut pas courir pour autant !
appareillée, j'entends beaucoup de bruits (que je commence à
re-identifier pour certains) mais je n'ai pas forcément l'acuité
nécessaire pour comprendre la parole; j'ai besoin de lire sur les
lèvres pour améliorer ma compréhension; alors imaginez le calvaire
pour suivre une conversation à un diner, suivre un film à la
télévision ... d'ailleurs je ne vais plus voir de films Français au
cinéma, car pas sous-titrés; je ne "comprends" plus la musique, je ne
regarde pas beaucoupp la télévision (les sous titrages ne sont
toujours pas obligatoires et ils manquent bien souvent)

Peut-être aussi ai-je été tentée de montrer à tous que je vais bien.
Depuis 3 ans je lis énormément,je vais quotidiennement sur internet,je
suis inscrite sur des réseaux sociaux et j'ai pu rétablir une autre forme
de communication; Avec ma chère Maman, qui vit loin de moi, nous avons
trouvé en "skype" le moyen de re-communiquer puisque je suis incapable de
suivre une conversation au téléphone. On s'écrit des mails aussi bien sûr;
nos rapports je trouve, s'en sont trouvé améliorés.
Mais cela reste dans le domaine du privé, quand on a à faire au monde
extérieur, rien n'a encore évolué dans ce sens, aussi pas moyen de prendre
RDV chez un médecin par exemple sans passer par le téléphone ou se
déplacer, ou comme dans mon ancien boulot d'opticien, impossible d'appeler
un fournisseur pour les commandes, répondre aux nombreux appels des
clients...
vous verrez dans le reportage 2 destins de femmes sourde de naissance,
dont Sophie Vouzelaud une ancienne Miss qui est devenue le symbole de
toute la communauté des sourds qui s'expriment en LSF (Langue des Signes
Française), et Cécile, ingénieur qui a du s'imposer plus que personne dans
sa boite pour se faire "accepter".
Elles représentent à elles deux environ 150 000 personnes; et moi qui
représente les 5 millions restant, dont seulement 16% est appareillé !!!
Il faut donc arrêter de se voiler la face : la surdité gagne
ostensiblement du terrain et il est indispensable aujourd'hui de
communiquer en ce sens :
On devient sourd pour de multiples raisons; et le bruit qui
s'intensifie toujours plus n'y est pas étranger loin de là ! (d'ailleurs à
noter que c'est la 2ième cause des accidents du travail ...) le bruit
donc... quelques cyniques disent que les fabricants de MP3 investissent
dans les usines de prothèses auditives...
et aussi, l'otospongiose, une pathologie de l'oreille moyenne (la maladie
de Bethoven), des surdités brusques (mon cas), les effets secondaires de
maladies générale, le vieillissement ...

Je n'ai aucune prétention de faire passer un quelconque message sinon
celui de "rebondir", il faut à tout prix rebondir et remplir son nouveau
baluchon, ce que Boris Cyrulnik appellerait la "résilience", ou quand
devenir sourd permet en quelque sorte d'ouvrir un peu plus grand les
yeux...
sourde oui, mais bien vivante !!!
je milite, de part mon témoignage.
je n'ai pas honte d'être malentendante, on en rit parfois, avec mes  tirades à la Tryphon Tournesol; la surdité n'est pas une tare; Il est certain que faire partie d'une minorité, invisible qui plus est, permet de
tester les limites de la société. Un jour, pour l'anecdote, je rencontre lors d'une fête (imaginez l'enfer pour moi) une jeune femme à qui je dis d'office :"désolée, je suis sourde, il va falloir que vous fassiez un effort pour que je puisse comprendre ce que vous me dites" ("hein ?"),
elle me réponds : "pas grave moi je suis arabe " !!!

AU moins cela me distingue plus facilement des autres, voyons les choses différemment !

Voilà
j'espère avoir à peu près répondu à vos attentes... j'ai passé beaucoup de temps sur ce mail vous voyez, je prends ces
choses là à coeur. Mon combat est d'ores et déjà celui de ce monde que je ne peux ignorer.
tous les matins je me réveille et me dis : "mais oui, j'avais oublié que j'entendais si mal !!!
Mais pour revenir en 3 mots sur la résilience : mon avenir je le dois à ce traumatisme, il me semble plus riche...et j'ai des projets plein la tête.
On me dit que je n'ai pas répondu à la dernière question ...
Non, je ne m'engagerai probablement pas dans une association pour défendre les droits des malentendants.
Je milite autrement.
Je continuerai de le faire avec les meilleurs moyens qui me soient donnés,
et surement bien plus adaptés à ma personnalité. J'ai un projet de film, et dans ces bagages : un réalisateur, un co-producteur, dans les mains d'un important producteur. J'attends avec tout autant d'impatience le feu vert de l'Agéfiph, qui doit me financer une formation de photographe; je serais forcément amenée à aborder un jour ce sujet.

Charlotte .C

A toi Josianne allias "Super Jémie"

Charlotte_1_